Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


L'heure change en Haïti. Une nouvelle bêtise des woz/rakèt/ bannann

Publié par siel sur 10 Mars 2017, 21:48pm

Catégories : #AYITI ACTUALITES, #REFLEXIONS perso, #AYITI ROSE RAKET, #INTERNATIONAL, #AYITI EXTREME DROITE

Puisque nous parlons de René Préval dont la mort fait l'actualité, René Préval avait écouté  les revendications des paysans et organisations populaires de ne pas changer l'heure.

Ces représentants d'organisations lui avaient expliqué que le changement d'heure provoquait beaucoup de problèmes.

- Pour les paysans, handicapant leurs rythmes de travail.

- Pour les écoliers  de la campagne obligés de prendre le chemin de l'école dans le noir;

- Pour les marchandes qui se trouvent exposées aux bandits qui mettent à profit l'obscurité pour commettre leurs forfaits.

Bref, "l'Homme banane", s'en fout complètement des conditions de vie de ceux dont il se présente comme les champions et s'aligne méchamment - logique ce sont eux qui l'ont sélectionné - sur une décision internationale qui d'ailleurs n'est pas respectée dans un certain nombre de pays.

Donc René Préval avait  écouté les paysans et n'avait pas changé l'heure. De même qu'il avait  pris des mesures pour faire arrêter ce vagabondage des sirènes de voitures officielles quand il était président.

Mesures aussitôt annulées par les tèt kale /Woz rakèt arrivistes et prédateurs;  et les actuels grignen dan soukue tcha tcha  devant les prestations sucias, de M. Martelly, formaté par l'Espagnol Antonio Solà, connu pour ses méthodes sucias ,sales connues dans l'ensemble de l'AM. Latine.

Voici donc l'arnaqueur de l'Agitrans, "l'Homme banane", l'inculpé pour suspicion de blanchiment d'argent qui a fait une campagne avec des slogans autour de la terre, de l'eau et du soleil qui précisément prend une mesure qui s'attaque au rythme des producteurs paysans.

Et vous savez quoi ?

La société haïtienne restera silencieuse, de marbre, s'appliquant à creuser plus profondément le trou.

Une société bèbè, jouisseuse, et méchante.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents