Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Qui est M. Jack Guy Lafontant le Premier ministre choisi par "l'Homme banane" le président de l'Espagnol Antonio Solà ??

Publié par siel sur 24 Février 2017, 10:35am

Catégories : #REFLEXIONS perso, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #INTERNATIONAL

 Ce que l'on sait :

- Il est un ami prochel de "L'homme banane".

-Il est médecin, gastro-entérologue.

-Il a été président du Rotary Club - ce qui laisse entendre qu'il a de bonnes relations avec "leblan" et avec l'oligarchie locale.

Ce que nous ne savons pas :

- ses compétences  en politique et en économie

- son idéologie - quoique qu'il soit possible qu'en tant qu' ami de "Nèg bannann nan" , en tant qu'ancien président du Rotary Club, qu'il doit se situer dans la mouvance macouto/duvaliériste/tètkale/néolibérale.

Est-ce que ce Lafontant- ci est de la famille de l'autre Dr. Lafontant,  des Duvalier, celui qui a donné les noms des grévistes et est devenu par la suite le super macoute en charge de la fac de médecine ?

En tous les cas je lis très souvent sous la plume des réacs et robots de l'Espagnol Antonio Solà que JB Aristide aurait été un néophyte en politique, de même que Préval, Martelly, Jovenel MoIse et son Premier ministre choisi.

Cette assertion est aussi fausse que cette dernière. M. Aristide tout curé qu'il était militait dans sa paroisse contre la dictature des Duvalier et pour l'avènement de la démocratie.

A l'inverse des Préval, Martelly, Jovenel Moïse et autres Jack Guy Lafontant, JBA avait un discours politique - jugé populiste bien entendu par les réacs- mais qui était articulé autour des mots dignité, respect . Et dont le programme se définissait par cette intention : créer les conditions pour sortir de la misère crasse pour se diriger vers une pauvreté digne.

Mais dîtes-moi quels sont les gwo Zouzoun qui  adhéreraient à ce programme, alors que c'est précisément la misère crasse du plus grand nombre- comme pendant l'esclavage - qui leur permet de s'enrichir ?

Il était clair que la dimension du programme de M. Aristide ne pouvait pas échapper à ces gwo zouzoun et qu'il fallait utiliser tous les moyens : concussion, corruption , violences et coups d'Etat pour le démantibuler. Ce qui fut fait.

Aujourd'hui, les Haïtiens d'une manière générale ont eu le cerveau tellement lessivé par la propagande anti-lavalas,  sont tellement noyés dans le "kakabounda" carnavalesque, qu'ils sont dans l'incapacité de comprendre quels étaient les enjeux et qui étaient ceux qui  tiraient les ficelles, manipulaient et finançaient  "derrière la scène" (Courtoisie Boulos) le boycott de ce programme.

Les agents de déstabilisation de l'Etat haïtien et promoteurs de sa transformation en une république bananière apte à servir leurs intérêts,  sont ceux qui ont financé les deux coups d'Etat de 1991 et 2004, boycotté la commémoration du bicentenaire de l'Indépendance, promus Martelly le gouyadeur, Jovenel Moïse le blanchisseur Et maintenant son copain le médecin Lafontant.

Avez-vous entendu "Nèg bannann nan"  ou le Dr. Lafontant le Premier ministre qu'il s'est choisi, s'exprimer sur la question du choléra depuis son introduction dans le pays par la Minustha ?

Bien sûr que non. Et ceci suffit pour vous montrer où se placent ces gens-là et leur non engagement dans la lutte  pour la défense des droits des citoyens haïtiens.

Celles et ceux qui ont lutté de pied ferme jusqu'à la victoire afin que l'ONU reconnaisse ses responsabilités, vous pouvez faire semblant de l'ignorer, vous pouvez minimiser leur combat.

Mais  il y a une chose que vous savez en votre âme et consciencec'est que ces résistants à la version officielle  ne se trouvaient pas dans les rangs des tèt kale et des financiers de M. "L'homme Banane", ni dans celui des auto-proclamés directeurs d'opinion - lesquels au contraire ont usé de tous les moyens pour disqualifier le combat des avocats, noircir les Haïtiens avec le discours pervers, à base de  " nous sommes les seuls coupables" . Et bien sûr de blanchir "leblan" qui vient après dieu. Vous pourrez raconter toutes vos sornettes, mais ceci restera une réalité historique.

Ce "blan" est tellement gentil, si tellement magnanime, il veut tant de bien aux Haïtiens, qu'on se demande si vraiment il fut un temps où il a pratiqué l'esclavage.

Peut-être qu'on nous ment. Que le génocide des Taïnos par les Espagnols n'a jamais existé. Que la traite transatlantique non plus.  Que les tortures infligées aux esclaves sont de la pure fiction de même que leur déshumanisation.

Peut-être bien que les Noirs et  "barbares" haïtiens ont inventé ces faits pour nuire à M."leblan" . Comme ils ont inventé le rapport de l'UCREF pour nuire à "Nèg bannann nan", l'élu de M. "leblan. Parce qu'ils seraient génétiquement aigris, jaloux et frustrés et que, comme dans le cas du choléra, ils s'empressent en toutes choses de rendre responsable "leblanbondyebon" qui dieu seul sait, leur a toujours apporté  aide désintéressée, respect et considération.

 

-

Commenter cet article

JOE 24/02/2017 13:45

Wi madame,
M ap di sa tou senpman.
Si yon MOUN vle APIYE gwoup NEG ki ap dirije PEYI an jounen Jodi an;se ou swa ou ESTIPID,ou swa ou sou PEWOL yo.
Pa gen lot EKSPLIKASYON

Pascal Baptiste 24/02/2017 04:27

Article sa c lavalas ki ekri l moun ki apresye l pi fou Ke moun ki ekril la

siel 24/02/2017 10:26

M. Pascal Baptiste, il est clair que votre jugement est celui d'un homme éclairé, votre argument étayé par une solide analyse, et votre cerveau de tèt kale bien lavé comme il faut avec "OMO lave plus blanc". Digicel va envoyer quelques unités sur votre téléphone.
Blague à part...
Gade sa,M. Baptiste, mwen deja di moun ki samble w yo, pa vinn isi dan.
Espas sa a pa pou nou.
Li pa pou moun ki gen sèvo lan, ni pou robo sal Antonio Solà; ni pou gouyadè, ni pou blanchisè.
Bonne route, M. Baptiste et pensez qu'il n'est jamais trop tard pour aller à l'école.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents