Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Lu sur le net " Cependant dans l'ombre, semble déjà s'esquisser la caricature sournoise du spectre d'un nouveau Duvalier, prêt a se matérialiser, si la tourmente devient trop intense." (mis à jour)

Publié par siel sur 10 Février 2017, 00:19am

Catégories : #LU SUR LE NET, #REFLEXIONS perso, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE

Lu sur le net " Cependant dans l'ombre, semble déjà s'esquisser la caricature sournoise du spectre d'un nouveau Duvalier, prêt a se matérialiser, si la tourmente devient trop intense." (mis à jour)



jsudist • il y a 3 heures
Cependant dans l'ombre, semble déjà s'esquisser la caricature sournoise du spectre d'un nouveau Duvalier, prêt a se matérialiser, si la tourmente devient trop intense.



On peut deja entendre claquer les dents de Lilliane PP, prévoir la moutarde monter au nez de Frantz Duval et consorts et les grognements des Jean-Monard et cie. La chasse aux sorcières s'apprête a prendre une autre tournure. Le gibier tourne en mode d'attaque.

Stand by for heavy rolls...

Donc Jsudist un des robots sucios, sales, de l'Espagnol Antonio Solà annonce, ce que tout observateur  averti aura soupçonné en considérant la personnalité  fabriquée - plus correct serait l'absence de personnalité - de M. "Nèg bannann nan".

J'ai déjà dit et le redit que M. "Payez à qui vous savez" a une forte tendance à la paranoïa - et il semblerait que ce ne soit  pas sans raison vu la teneur du rapport de l'UCREF - et qu'il s'agirait d'une caractéristique qu'il partagerait avec Duvalier François.

Cette opinion je me l'étais faite à partir de son langage corporel - une attitude faussement humble à la Duvalier - et de son regard fuyant, sans éclat et surtout peureux.

D'où le fait que  JOMO la panique coincé entre les attentes de ses financiers, celles de ses relations avec la bande des bandi legal de Martelly, celle de la "mafia legal " du  monde des "payez à qui vous savez" serait poussé avec la solidarité de la CI, des oligarques et du reste des "ratpakapala", les éternels prédateurs, à avoir comme  seule solution pour affronter ses problèmes  personnels de dépendance à ses bailleurs de fonds, de se tourner vers la dictature.

Ce qui fait que ce Jsudist commence dès à présent  à préparer l'opinion publique  à une politique dictatoriale  inspirée de celle de Duvalier François.

Les signes sont là  - signes repérés par les Haïtiens conscients  - de cette fatale inclination vers une imitation du régime de Duvalier François.

Ils sont nombreux ceux qui  encouragent la paranoïa de Jovenel Moïse  et  son inclination vers un système anti-démocratique.

Il y a d'abord Martelly, celui qui a choisi Jovenel Moïse, qui a toujours publiquement  affirmé son admiration pour le système dictatorial.

Il y a en suite l'Espagnol Antonio Solà  qui n'a jamais caché ses amitiés particulières avec le système dictatorial de Franco et bien entendu sa nostalgie de l'empire colonial espagnol.

Il y a tous ceux qui représentent  la majorité des partisans et financiers  de "Nèg bannann nan", tous tèt kale/kole avec la dictature duvaliériste.

Tous ces soutiens ont intérêt  à l'instauration d'un régime dictatorial - avec un parlement à la Duvalier  - qui supprime  principalement  le droit à l'expression des opinions gagné après 1986 - d'où l'intention de M. "payez à qui vous savez", roi de la banane président installé par la CI de prendre une loi contre la diffamation dont l'objectif est clairement de museler ceux qui ne collaborent pas à son régime.

Encore une fois, nous avons assisté à partir de 2004 - grâce à l'entente entre la CI, l'oligarchie locale, les mercenaires et les zentellectuels - à une rafale d'attaques contre l'Etat haïtien et contre la population d'Haïti signifiée par le retour aux affaires des morts-vivants  du système duvaliériste ressuscités par la CI pour servir d'agents - les Haïtiens disent sousou ou restavek - dans le cadre de l'application de la politique programmé pour Haïti.

Programme que vous connaissez : un néolibéralisme à la sauce coloniale, tel qu'appliqué dans bon nombre de pays d'Afrique.

Il faut bien comprendre ce que dit, le robot sucio, sale de Antonio Solà,  Jsudist :

"La chasse aux sorcières s'apprête a prendre une autre tournure. Le gibier tourne en mode d'attaque."

Ce qui signifie que les tèt kale, les woz/rakèt, les "ya bon banania", les chiens sauvages s'apprêtent à  mordre, à attaquer tous ceux qui s'opposent à leur politique de prédation.

C'est clair. Et ne dîtes pas que vous ne saviez pas, que Jovenel - comme on dit les copains  de la première heure de Duvalier François qui se sont retrouvés persécutés - que M. "nèg bannann nan te parèt an bon moun ".

Un homme sur lequel pèse des soupçons de blanchiment d'argent, qui est incapable de justifier les différents mouvements d'argent dans ses 14 comptes en banque, qui est managé par l'Espagnol  Antonio Solà,  un homme qui déclare qu'il est dans son bon droit de rencontrer Acra en RD, se foutant totalement de la justice haïtienne,  ne peut pas être  "an bon moun.

Maintenant, vu les faits - qui ne sont pas des zen- tout ce qu'on peut dire c'est qu'il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir .

De  tomber d'un précipice à un autre,  de passer de Martelly avec son "bandi legal" à  Jovenel Moïse avec sa "mafia legal", les Haïtiens qui collaborent au diktat de la CI, du Core Group et de la Minustha, ont choisi sciemment de sacrifier la population haïtienne à leurs privilèges.

Je souhaiterais que les femmes et hommes de bonne foi ne se laissent pas envahir par le découragement - parce que Haïti est une relativement jeune nation - et par un sentiment d'impuissance face à cette machine infernale qui n'a eu cesse d'exploiter et d'humilier les Haïtiens dès 1804.

Comme actuellement en installant à la présidence un homme sur lequel pèse de forts soupçons de blanchiment d'argent - mais qui, de plus : parce qu'on pourrait blanchir l'argent pour les caïds et en même temps avoir certaines capacités qui dépassent le pur clonage  -  est totalement insignifiant.

Comme dit et redit, nous n'avons pas droit au découragement face à 13 milions de gens  qui vivent dans des conditions quasi-esclavagsites.

Nous devons nous focaliser sur ce que nous sommes, notre histoire de peuple, définir clairement notre vision, les chemins que nous voulons emprunter , ce que nous voulons accomplir pour améliorer nos vies;  et nous donner les moyens de nous opposer aux tèt kale et autres ennemis du peuple haïtien, déguisés en Woz rakèt  ou en "ya bon banania."

Il n'existe pas d'autre alternative. que cette lutte systématique, au quotidien,  jour après jour contre le système mortifère, le retour au duvaliérisme,  à l'exploitation, à la dépendance et à la mendicité imposé par la CI à travers sa marionnette," l'homme aux 14 comptes en banque;" qui ne paie pas ses impôts mais demande aux Haïtiens de  faire preuve de civisme en allant voter ...pour lui.

Imaginez-vous ça, un M. qui ne paie pas ses impôts, qui se trouve dans l'incapacité de justifier les sommes en gourdes en dollars qui se trouvent sur ses 14 comptes en banque et qui, tranquillement, en face de tous, de la CI, des représentants des états étrangers, clame prôner la transparence, la justice, l'Etat de droit.

C'est du Michèle Bennett Duvalier qui  aujourd'hui, nous la joue à l'oie blanche, prouvant prétendre,  grâce à la non existence de la justice haïtienne, que son ex et défunt époux et elle-même ont été des dirigeants honnêtes.

Evidemment, tout ceci est une grossière farce, une arnaque de première, l'expression totale/capitale d'un mépris profond pour les Haïtiens - tous autant qu'ils le sont- : moi, je tu, il, elle, nous, vous, ils. Zotobre, pye poudre, Noirs et toutes les déclinaisons  du Blanc au Noir et vice-versa  inventoriées par  M. Moreau de Saint-Mery.

Vous savez quoi,  je me demandais si on faisait passer un test de culture générale et connaissance  de l'histoire d'Haïti à M. Jovenel Moïse, et que parmi les questions se trouverait celle -ci: qui est M. Moreau de Saint-Méry, si l"Homme banane" serait capable d'y répondre.

A mon aviis. Non. Mais je peux me tromper.

Après avoir eu M. "bandi legal" qui déclarait fièrement que la lecture est ce qu'il déteste le plus au monde. Et noter que le type a le culot de monter une arnaque par la suite autour de l'éducation.Aujourd'hui la CI a décidé d'ajoute à l'ignominiel'avilissement en plaçant à la tête de l'Etat unhomme non seulement inculte, sans préparation politque, mais de plus inculpé pour blanchiment d'argent.

Et remarquez bien que les élites haïtiennes sont ravies.  Vous avez vu comment ces gens  se sont précipités au Palais... pour adouber leur homme.  Plus le Noir ( Jovenel Moïse en l'occurence) est rabaissé, plus le peuple à son image peut être exploité.

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents