Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Can Rex Tillerson Pull a Rabbit Out of the Hat for Haiti? -Par Georgianne Nienaber

Publié par Georgianne Nienaber sur 7 Février 2017, 00:42am

Catégories : #AYITI ACTUALITES, #REFLEXIONS perso, #INTERNATIONAL, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE

Vous avez ici le récit (en anglais)  condensé de l'histoire qui va de la sélection de Martelly à celle de Jovenel Moïse. La gouvernance autocratique de Martelly soutenue par la Ci et le blanchiment de "l'Homme banane" inculpé pour soupçon de blanchiment d'argent par cette même CI.

Une descente aux enfers qui n'en est qu'à ses débuts. Car ceux qui ont financé Jovenel Moïsee n'oublieront  pas de se faire rembourser.
 

Cette histoire tous les Haïtiens de bonne foi la connaissent par coeur. Ils savent pertinemment qu'il s'agit d'une sorte de complot pour garder Haïti, sa population et ses ressources  dans la misère et sous le contrôle de la CI, de l'oligarchie du secteur privé et des trafiquants en tous genres.

Comme disait Coluche : "Les pauvres sont pauvres mais ils sont nombreux". Il y a de quoi faire...

 

Cette machination est tellement cousue de fil blanc que si on n'était pas au courant de la violence exercée comme décrite ici, contre ceux qui s'opposent à cette fraude de grande envergure, on en déduirait que la population haïtienne  - dont les lettrés - est véritablement constituée d'une majorité de morts-vivants.

Or, il n'en est rien comme le souligne l'auteur de ce texte, malgré leur fric, leur violence et leurs réseaux, l'équipe sucia, sale  d'Antonio Solà n'est pas parvenue à faire voter les Haïtiens pour leur homme de paille Jovenel Moïse, la majorité s'étant abstenue; comprenant bien que "leblan" avait déjà sélectionné "the banana man" et que, comme disait Soros à propos des Brésiliens  : " le vote des Haïtiens ne compte pas, c'est l'empire qui décide".

 

 

The report shows Haiti’s President-elect Jovenel Moise (who is under investigation for money laundering and drug smuggling-my emphasis) received votes from only 9.6% of registered voters and that there is a completely messed up civil registry (ONI). In addition, according to the report, Haitians stayed away from the polls. “Official voter turnout was 21percent (and as low as 17 percent according to some calculations), a disturbingly low figure that indicates the poor health of Haiti’s democracy today.”

Cette histoire, nous l'avons répété, martelé d'une manière quasi obsessionnelle dans l'espoir que les Haïtiens, comme d'autres peuples se lèvent pour refuser ce scénario de soumission du pays à la corruption au banditisme, à l'impunité et au dap piyan.

Mais voila 200 ans de colonialisme déguisé, de guerre psychologique visant à faire accepter aux Haïtiens qu'ils sont méchants, incompétents, inférieurs, des non-humains, le silence tonitruant des intellectuels- qui je suppose se montreront dans leurs plus beaux habits de singes domestiqués à cette sinistre pièce de mauvais théâtre de la prise de serment de "L'homme aux 14 comptes en banque" fait président par l'Espagnol Antonio Solà, sont bien plus forts que le bon sens qui est la chose la moins partagée en Haïti dans les sphères du pouvoir.

Que valent les voix des Haïtiens- pauvres et classes moyennes- face à celles des Clinton, Merten, Sandra Honoré ? Rien.

Aussi, nous voici, en régression totale/capitale 213 ans après l'indépendance à nous retrouver à avoir  pour géreur  de la plantation, l' Espagnol Antonio Solà, apologiste du génocidaire Hernan  Cortes de la population autochtone du Mexique, le même descendant de ces Espagnols qui ont trucidé les habitants d'Ayiti jusqu'au dernier, et dont le projet est de faire de même avec ceux d'Haïti, un mercenaire extrêmement bien rétribué  par ses employeurs.

Ya bon banania  ! Ya bon mines d'or, ya bon trafic d'organes, ya bon pédophilie !

Ne dîtes pas que vous ne saviez pas...De toutes les façons il sera trop tard.

Ceci dit, c'est quand même dingue qu'au moment où tous les peuples du monde s'érigen  contre la corruptions de leurs dirigeants, les Haïtiens à l'inverse acceptent de se voir imposer des dirigeants corrompus.

Confronté à un si grand désastre, on en arriverait presque à adhérer à la thèse essentialiste de ceux qui  professent que les Haïtiens ont un chromosome en moins.

 

Commenter cet article

Gerbe 07/02/2017 13:40

Un grand merci aux initiateurs de ce blog pour m'avoir aide a comprendre des tas de choses dans la politique haitienne et etrangere. Vous avez fait tout ce que vous pouvez pour nous aider a nous secouer et empecher cette mascarade dans ce pays où l'information dans les medias laissent à desirer. Mais helas, on est vraiment mal dans ce pays. Je suis tellement triste...enfin. Dieu nous en preserve.

Gerbe 07/02/2017 13:40

Un grand merci aux initiateurs de ce blog pour m'avoir aide a comprendre des tas de choses dans la politique haitienne et etrangere. Vous avez fait tout ce que vous pouvez pour nous aider a nous secouer et empecher cette mascarade dans ce pays où l'information dans les medias laissent à desirer. Mais helas, on est vraiment mal dans ce pays. Je suis tellement triste...enfin. Dieu nous en preserve.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents