Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


RD. Scandale des pots-de-vin d'Odebrecht aux politiciens. Marche contre la corruption prévue le 22 janvier...

Publié par siel sur 15 Janvier 2017, 19:55pm

Catégories : #AYITI-RD relations, #AYITI ROSE RAKET, #NUESTRA AMERICA, #REFLEXIONS perso

Durante una rueda de prensa realizada en el que será su punto de partida el próximo domingo 22 de enero a las 10:00 de la mañana (avenida 27 de Febrero con Máximo Gómez), el colectivo explicó que en la marcha también reclamarán la recuperación del dinero del soborno y de las sobrevaluaciones de Odebrecht, después de una auditoría independiente a todas las obras construidas por la corrupta multinacional brasileña.

TRAD :
Au cours d'une conférence presse, le Collectif organisateur ( de la marche contre l'impunité) ont informé sur le trajet de la marche prévue le 22 janvier à 10h du matin ( avenue du 27 Février avec Màximo Gòmez).
Le Collectif a indiqué que le but de la marche était également de réclamer la récupération des pots-de-vin versés et des surévaluations des contrats de Odebrecht, après un audit indépendant de tous les travaux de construction réalisés par la multinationale corrompue brésilienne.

Asimismo, el sometimiento a la justicia de los ejecutivos de Odebrecht y cancelación de todos sus contratos en el país, incluyendo el de las plantas a carbón de Punta Catalina, como lo establece la Ley de Contrataciones Públicas en casos como estos.

TRAD :
De même, le collectif réclame que soient présentés devant la justice les cadres d'Odebrecht et l'annulation des contrats avec la multinationale dans le pays, y inclus celui de la centrale au charbon de Punta Catalina, suivant ce qui a été établi par la Loi sur les Contrats Publics dans des cas comme celui-ci.

Señalaron como otro punto, la creación de una Comisión Especial Contra la Impunidad con el apoyo de las Naciones Unidas, como en Guatemala y Honduras, que pueda colaborar con los fiscales nacionales independientes que se deben designar para este caso, que no respondan al Partido de la Liberación Dominicana (PLD) ni al presidente Danilo Medina y que la Cámara de Cuentas presente al país, en un plazo de 30 días, un informe de auditoría de verificación de las Declaraciones Juradas de Patrimonio de los presidentes, ministros y demás altos funcionarios que entraron en contacto de negociaciones con Odebrecht desde el 2001 hasta el 2014.

TRAD :
Un autre point signalé par le Collectif est la création d'une Commission spéciale contre l'impunité avec l'appui des Nations-Ùnies, comme fait au Guatemala et au Honduras, qui devra collaborer avec des juges indépendants du pays qui seront désignés pour ce faire. Juges qui n'auront pas de liens avec le Parti de la Libération dominicaine( PLD), ni avec le président Medina.
Et l'actuelle Chambre des Comptes du pays devra mettre en place dans les 30 jours, un audit de vérification des déclarations assermentée du patrimoine des présidents, des ministres et d'autres hauts fonctionnaires qui ont pris part aux négociations avec l'entreprise Odebrecht de 2001 jusqu'à 2014.

Est-ce que vous voyez la différence avec Haïti ?

Est-ce que vous êtes conscient qu'il n'existe en Haïti aucune soi-disant "société civile". Et que l'ensemble des organisations qui prétendent  y appartenir sont celles qui  :

- ont accepté sans mot dire qu'aucun audit ne soit fait sur l'administration Lamothe/Martelly.

 - s'apprêtent à donner un chèque en blanc à des membres de cette même administration dont le soi-disant rapport de Latortue indexait certains- Laleau et Bellerive  par exemple, tous deux  chargés actuellement,  l'un de représenter l'homme banane, l'autre l'administration Privert dans une soi-disant équipe chargée d'effectuer la transition.

-  acceptent l'élection d'un président qui déclare que le rapport de la Cour des comptes est politique mais qui dans le même temps ne daigne pas s'expliquer sur les mouvements financiers sur ses 14 comptes en banque.

Par contre un tas de gens s'agitent comme des poulets sans tête quand un Guy Philippe est arrêté et extradé aux USA.

Entre parenthèses, G Philippe pourrait considérer avoir de la" chance" d'avoir été extradé aux USA, parce que ses mêmes copains qui gesticulent aujourd'hui et crient à l'outrage, auraient bien pu être, demain, de ceux qui l'auraient fait disparu tel qu'un E. Daniel.

Donc ramener ces hommes, Laleau, Bellerive et le reste, au pouvoir aurait pour but de démontrer à la société haïtienne que les accusés de corruption ( Bellerive avec les contrats passés avec les firmes de Bautista, Laleau pour sa gestion des fonds Petrocaribe) n'ont pas à s'expliquer, puisque ayant la bénédiction de la CI, seule institution ayant droit dans le pays. Et qu'au contraire ce sont eux chargés de mener au naufrage la barque de cette nation en pleine décomposition.

Une nation dont les dirigeants politiques et l'oligarchie semblent agir de sorte de provoquer une occupation par les USA.

Sont-ils complices ou bien tout simplement cupides, arrogants et méprisants ?

Car, méprisants, ça sans aucun doute, ils le sont. En remettant aux commandes des hommes qui devraient - mais ne l'ont pas fait - s'expliquer sur la gestion faite des fonds Petrocaribe, de ceux des taxes sur les appels et les transferts de la diaspora, c'est véritablement un crachat - à la Zenny- qu'ils jettent sur l'ensemble de la population.

1-Clinton et Laleau. 2- Clinton et Bellerive1-Clinton et Laleau. 2- Clinton et Bellerive

1-Clinton et Laleau. 2- Clinton et Bellerive

Donc ramener ces hommes, Laleau, Bellerive et le reste, au pouvoir aurait pour but de démontrer à la société haïtienne que les accusés de corruption ( Bellerive avec les contrats passés avec les firmes de Bautista, Laleau pour sa gestion des fonds Petrocaribe) n'ont pas à s'expliquer, puisque ayant la bénédiction de la CI, seule institution ayant droit dans le pays.

Et que bien au contraire ce sont eux  qui ont été choisis pour  mener au naufrage la barque de cette nation en pleine décomposition.Une nation dont les dirigeants politiques et l'oligarchie semblent agir de sorte de provoquer une occupation par les USA.Sont-ils complices ou bien tout simplement cupides, arrogants et méprisants ?Car, méprisants, ça sans aucun doute, ils le sont. En remettant aux commandes des hommes qui devraient - mais ne l'ont pas fait - s'expliquer sur la gestion faite des fonds Petrocaribe, de ceux des taxes sur les appels et les transferts de la diaspora, c'est véritablement un crachat - à la Zenny-  lancé sur l'ensemble de la population.

Mais, comme signalé plus haut, avec le silence complice de la soi-disant société civile avec ses organisations de façade.

Vous aurez également remarqué que de ce super scandale de corruption qui touche plusieurs pays d'AM du Sud ( Brésil, Pérou, Honduras, Panama ) et la RD, le quotidien le plus vieux d'Haïti n'en pipe mot.

Il est vrai que l'info pourrait être associée par le lecteur haïtien aux pots-de-vin versés par Bautista à Martelly -et à qui d'autres ?- sur lesquels il serait malvenu de revenir, alors que son poulain a été intronisé par la CI, président d'Haïti. Silence. Rien à signaler. Ca promet...

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents