Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Les manifestations contre la corruption se poursuivent en RD tandis qu'en Haït, la CI s'apprête à sacrer le "roi de la banane"

Publié par siel sur 27 Janvier 2017, 13:00pm

Catégories : #AYITI-RD relations

El gerente general de Odebrecht en el país, Marcelo Hofke, reveló el pasado 10 de enero que su representante comercial en la República Dominicana, Ángel Rondón, fue quien recibió y distribuyó los 92 millones de dólares entre los funcionarios corruptos del gobierno dominicano, reveló el procurador general, Jean Alain Rodríguez, tras un interrogatorio al ejecutivo.

TRAD

L'administrateur général d' Odebrecht dans le pays, Marcel Hofke, a déclaré le 1à janvier dernier que son représentant commercial en RD, Angel Rondón, est celui qui a reçu et distribué les 92 millions de dollars parmi les fonctionnaires corrompus du gouvernement dominicain, a révélé procureur général, Jean Alain Rodríguez, suite à une confrontation avec l'exécutif.

Du scandale de corruption de l'entreprise brésilienne  Odebrecht,  révélé par sa pratique de versement se pots de vin aux fonctionnaires des pays en échange de contrats,  qui secoue l'ensemble des pays d'AM. Latine, la presse haïtienne ne vous en parlera pas.

En RD, où a été convoqué - le président-élu-soupçonné-de-blanchiment d'argent-sélectionné par la CI/USA/Minustha/Antonio Solà,  les oligarques locaux et leurs mercenaires - les fonctionnaires du gouvernement se sont partagés 90 millions de dollars de pots-de-vin.

"L'homme banane, qui se trouvait en RD pendant deux jours au moment où les protestations contre la corruption gagnaient les rue set faisaient la une de tous les media est revenu en remote control de l'Espagnol Antonio Sola  déclarer ses salades sur les réussites de la RD. Notamment l'éducation. Ce qui ferait rire les Dominicains qui se battent depuis des décennies pour que le budget fixé à 5% pour l'éducation puisse être respecté.

La presse haïtienne dans sa majorité, les oligarques-de-l'import-pas-de l'export et des sweatshops, Martelly,  Jovenel Moïse et tous les autres robots sucios, sales, de l'Espagnol Antonio Sola, appliquent ce que j'ai appelé la guerre psychologique contre les Haïtiens. Laquelle consiste à systématiquement les inférioriser tout en gonflant  les mérites ou bien en passant sous silence les réalités négatives de la RD. Le but étant de faire accepter la soumission  à la bêtise généralisée et de conduire la population à penser la dépendance économique à la RD, comme inéluctable, irréversible. Non négociable comme le carnaval et les privatisations ( Courtoisie René Préval). C'est cet enchaînement que Latortue, dit gwo jera, Martelly et t Jovenel Moïse ont pour mission de sécuriser.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents