Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Le roi de la banane sélectionné par la CI et les oligarques, qui a la banane, veut bananer la population en se prétendant persécuté...

Publié par siel sur 27 Janvier 2017, 15:17pm

Catégories : #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #INTERNATIONAL, #REFLEXIONS perso

Persécuté par qui ?

Tous ceux qui sont pris les doigts dans le pot de confiture crient à la persécution politique.

En France, on a vu un ex-président qui avait falsifié ses comptes de campagne, crier à la persécution politique - avant que la justice ne le mette au pied du mur et l'oblige à rembourser à l'Etat les sommes correspondant à des fausses factures.

Voici un M. dont le  dossier  pour suspicion de blanchiment d'argent repose dans les cartons de l'UCREF depuis 2013.

Et qui, malgré ces suspicions de blanchiment, obtient un prêt de l'Etat pour une exploitation de bananes destinées à l'exportation - une arnaque du même genre  que le PSUGO pour rafler du pognon.

Un M.  qui, nonobstant ce dossier sulfureux, a pu se porter candidat à la présidence à deux reprises et à deux reprises a été donné vainqueur par des CEP traites à la nation haïtienne.

Voici un candidat managé par l'Espagnol Antonio Solà, dont il n'est pas besoin de rappeler le profil réac et raciste, se baladant en hélicoptère à travers le pays pour faire une campagne dont jusqu'à présent nul ne sait les sources de financement.

Voici un M.- comme Martelly- chouchou de la Minustha, Core Group/CI/RD oligarchie locale et les autres "amis d'Haïti",  invité  chez ses "frères et soeurs" en RD comme président avant même d'avoir prêté serment, qui se présente comme persécuté.

Jovenel Moïse pense sans doute qu'il peut bananer la population, comme il a réussi à le faire en arrivant à  enterrer pendant 3 ans son dossier, et depuis août 2016, grâce à la complicité du juge Fabien. - ayant sans doute, à tout prendre, préféré les congés à une mort subite du style de celle du juge Joseph qui instruisait  un dossier, suite à une requête pour détournement de fonds du fils et de la femme de "l'excellence"  gouyadeuse rose/rakèt.

Maintenant qu'il s'est invité sans convocation dans le bureau du juge Fabien, celui-ci cédera t-il à l'intimidation ?

Sans doute que oui. Parce que l'intimidation ne vient pas de Jovenel Moïse seulement, mais de ceux qui l'ont sélectionné - CI/USA/Minustha/Core Group/Digicel/Clinton/ RD/ oligarchie locale,  et qui ont misé leur argent sur sa tête.

D'où l'importance comme l'a déclaré M. Gassant que M Bredy Fabien se déporte, sans plus attendre, de l'affaire.

D'ailleurs pourquoi avoir choisi ce juge d'instruction alors qu'il s'est montré incompétent et froussard ?

Choix qui laisserait entrevoir une volonté déterminée d'enterrer l'affaire par un non-lieu comme réclamé par la camarilla tèt kale.

Haïti ne peut pas se payer le luxe d'un président lié aux trafiquants de drogue - même dans le cas où il s'agirait d'une opération de la CI et/ou de la CIA - dont Jovenel Moîse pourrait être un agent - pour instaurer une république bananière en Haïti.

Toute la lumière devrait être faite sur ce dossier avant l'homologation de Jovenel Moïse.

Il faut mettre fin à l'impunité, la corruption, le mépris.

Et de même que les "frères et soeurs " (dixit J. Moïse) de la RD, les Haïtiens devraient se lever et manifester pour qu'une enquête menée par un juge  - pas  du genre qui s'en va en congés pour éviter d'avoir en main une patate chaude - mais un homme honnête, fiable. Et courageux... Parce qu'il en faut du courage pour affronter ce milieu.

Ce courage, il ne peut l'avoir, que si il se sent soutenu par la société haïtienne.

Et si M.Jovenel Moïse a les mais propres, comme il le dit - et comme par contre  ne le montre pas le rapport - il n'a rien à craindre d'une enquête.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents