Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Qui est le juge Bredy Fabien qui , selon M.Claudy Gassant, aurait été ridiculisé par M. Jovenel Moïse président élu sélectionné par la CI ?

Publié par siel sur 26 Janvier 2017, 22:39pm

Catégories : #AYITI ROSE RAKET, #VIDEOS, #REFLEXIONS perso

Dans la vidéo ci-après dont le journaliste - notons-le fait une excellente analyse de la situation politique  à partir d'interrogations pertinentes - et avec calme, svp ! Ce qu'il  faut aussi à remarquer - de 13.43 à 20.25 , on apprend que :

1-  Le juge Fabien avait été choisi au mois d'août pour gérer le dossier de l'UCREF. Au lieu de sen occuper, sachant qu'il s'agissait d'un dossier important concernant à un candidat à la présidence,  il a pris des vacances.

2- Le juge Fabien avait pris des congés  de mois d'août à novembre. Congés  qui se sont terminés après le scrutin et les résultats faisant de Jovenel Moïse le président élu.

3- Le  juge Fabien avait pris ses congés( de août à novembre)  sans avertir sa hiérarchie, le CSPJ.

4- le juge Fabien n'a commencé à se remuer  qu'en janvier - après que les media se soient emparés du dossier  connu depuis le mois d'août - soit exactement six mois plus tard.

Enfin, il s'agit de ma propre appréciation,  vous avez pu constater que c'est chez ce même juge Fabien que M. Jovenel Moïse s'est invité...sans invitation. Comme un repris de justice qui aurait préféré prévenir sa convocation . Ou bien comme un futur président qui nargue l'institution judiciaire se sachant protégé par la CI, Antonio Solà et l'ensemble de la smala des réactionnaires, partisans du statu quo et de leurs mercenaires.

Attitude qui rejoint celle de Martelly quand il avait décidé de ne pas réaliser d'élections municipales et de transformer des élus du peuple en des choisis par le prince. Face à cette grave entorse à la Constitution, la société haïtienne s'était tue, la CI avait cautionné. On peut penser que marchant dans les pas de son mentor et bénéficiant des mêmes protections, M. Jovenel Moïse se croit autorisé de se comporter avec la même arrogance et de s'afficher avec un inculpé pour trafic de drogue, Marc Antoine Acra.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents