Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Dossier Jovenel Moïse, Fernand Robert Pardo entendu par le juge d'instruction

Publié par Roberson Alphonse sur 20 Janvier 2017, 16:37pm

Catégories : #AYITI ROSE RAKET, #REFLEXIONS perso, #INTERNATIONAL

L'un de mes problèmes dans cette affaire, c'est le fait qu'on trouve deux chèques anonymes, évalués à environ deux millions de dollars, faits sous le vocable de : «Payez à quelqu'un». Le pire c'est que la banque a accepté de changer de tels chèques. Comment une banque peut-elle accepter de changer des chèques anonymes? Pourquoi monsieur Jovenel a-t-il pris le soin de libeller de façon anonyme ces chèques? Que veut-il cacher en agissant ainsi? En procédant ainsi, n'a-t-il pas lui-même contribué à faire en sorte qu'on l'accuse de blanchiment d'argent? Va-t-il présenter les documents prouvant qu'il a emprunté des millions de dollars des banques du pays? De toute façon, comme nous sommes en Haïti, ça va passer comme une lettre à la poste.

Il paraîtrait que des bourgeois et des personnes appartenant à la classe moyenne déclarent qu'il faut laisser Jovenel Moïse prêté serment, même s'il s'avérait qu'il ait bel et bien blanchi de l'argent. Il faudrait lui "donner une chance" Même argument utilisé avec Martelly, comme s'il n'existait pas dans le pays des gens mieux formés et compétents que la bande des Tèt Kale

A mon avis, ces Haïtiens qui parlent ainsi sont :

- soit totalement fous et ne comprennent pas ce que  ce serait d'avoir à la tête de l'Etat un homme qui a des liens étroits avec les narcotrafiquants.

- ou bien ces gens-là ont des liens  très spéciaux avec le trafic de drogue et ont misé sur Jovenel Moïse pour pouvoir continuer à passer la drogue dans les bateaux.

Parce qu'aucun Haïtien digne de ce nom, ne  pourrait souhaiter de voir son pays dirigé par une "mafia legal".

 Ces  dernières13 années le pays a vécu beaucoup de tragédies. Haïti a eu Latortue G. avec sa lMinustha, le tremblement de terre et Martelly avec ses "bandi legal".  il ne faudrait pas qu'il plonge tête baissée pour faire plaisir à ceux qui s'enrichissent de ce trafic et à la CI dans un nouveau round avec le même système  que le woz/rakèt bandi legal, dont  seulement l'emballage aurait changé pour se présenter sous l'étiquette bannann mafia legal.

La chose la plus étonnante comme dit dans le commentaire plus haut,  cest que M. J. Moïse ait pu libellé deux chèques avec en guise de nom : "payez à quelqu'un" - et attention, il s'agit de deux chèques  évalués à environ deux millions de dollars - et que la banque ait accepté de les échanger contre de l'argent. 

Imaginez la tête de mon banquier si j'arrivais avec un chèque pourtant l'intitulé " payez à quelqu'un".  A mon avis il appellerait la police.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents