Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Vidéo. Maïtre André Michel dans tous ses états...

Publié par siel sur 3 Décembre 2016, 23:25pm

Vous savez que ces appels à réduire le pays en cendres ne sont pas ma tasse de thé, qu'ils viennent d'un roz/rakèt comme Craan,des robots d'Antonio Sola sur le Nouvelliste ou d'un grenn-nanbouda comme Maïtre Michel.

Ces rhétoriques enflammées qui nous ont conduit à 2004, Y. Latortue, Minustha, Préval, cholera, Martelly et maintenant Jovenel Moïse tiennnent - combien de fois l'ai-je dit-  de l'infantilisme.

Elles ne servent qu'à cautionner les visées de l'oligarchie à s'accaparer du territoire haïtien et à en chasser les Haïtiens ou à les réduire au sort des Palestiniens, à celui des premières nations du Canada, des Aborigènes d'Australie, des Indigènes des USA et de l'AM du sud.

Au lieu de s'exciter, il vaudrait mieux se rassembler pour faire face à la force de frappe de la CI et de ses alliés locaux : le secteur d'extrême-droite issu du duvaliérisme et l'olgarchie des commerçants.

Au lieu de crier, il serait nettement plus profitable d'informer la population sur les enjeux derrière la sélection de Jovenel Moïse. Et les dangers encourus à partir de cette sélection.

Au lieu de se la jouer à un "remake" de 1804, il vaudrait mieux expliquer clairement aux gens non seulement pourquoi il est impératif de s'opposer au retour des tèt kale - ça je crois qu'ils le savent-  mais d'avancer des propositions alternatives.

C'est-à-dire comment gérer un Etat gangréné par les dettes et qui pourrait risquer d'être boycotté par la CI ? Comment résoudre les problèmes de manque d'infra structures, ceux liés à l'agriculture, à la production de biens, résoudre le chômage, la délinquance, restructurer les institutions judiciaires, policières et l'emprise du narco-trafic sur le pays ?

Avec quels moyens ?  Si la CI ferme le robinet et mettrait le pays sous embargo pour insubordination. Comment on fait ?

Avec qui ? Si la majorité des élites est corrompue et se positionne contre l'aspiration au bien-être de la population, ne serait-ce que de  passer de la misère à la pauvreté ? Et que la majorité des cadres et professionnels se trouvent à l'étranger.

Ce sont les questions qu'il faut poser, auxquelles il faut s'atteler à trouver des réponses si réellement l'objectif est de sortir Haïti de 2 siècles  et plus de dépendance et de maltraitance.

Les solutions existent. Mais faudrait-il encore que ceux qui crient à la révolte générale, en aient connaissance et aient la volonté de faire un "mare ren jeneral" comme Cuba l'a réalisé  dans un contexte aussi difficile que celui d'Haïti aujourd'hui.

Encore faut-il que ceux qui s'époumonent aient  une conscience de l'histoire sans laquelle toute lutte contre "les forces du faire noir" est vouée à l'échec.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents