Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Les Dominicains commémorent la résistance à l'occupation US (1916-1924 ), les Haïtiens avec Martelly, fêtent l'Occupation en faisant un carnaval

Publié par siel sur 28 Décembre 2016, 13:02pm

Catégories : #REFLEXIONS perso, #AYITI-RD relations, #AYITI EXTREME DROITE

The exhibit will commemorate the 100th anniversary of an act that should never have taken place; will remember men and women who risked all to fight against injustice and for a people’s right to self-determination on their own terms; and will remind children of all walks of life that oppression always, always, unfailingly breeds resistance.

Certains Haïtiens passent leur temps à comparer la RD à Haïti.

Mais, en dehors du fait que ces deux pays ont une histoire différente,- la RD n'a pas eu la "rançon" de l'indépendance pour lui plomber à vie son économie, ni l'isolement économique et diplomatique d'Haïti-  quand se retrouvent des points communs comme l'Occupation US, la gestion n'est pas la même.

- Pourriez-vous imaginer le gouvernement de Medina décréter l'ouverture d'un carnaval à la date anniversaire de l'Occupation de la RD ?

- Non

- Pourriez-vous imaginer des intellectuels de la RD se mettre ensemble pour boycotter la commémoration du bicentenaire de l'indépendance de leur pays ?

- Non

Dans n'importe quel pays, il y aurait eu des manifestations de rue contre cette décision des woz/rakèt. Des artistes se seraient exprimés à travers musique, peintures murales, littérature pour dire leur opposition.

En Haïti, bien au contraire, les leaders des groupes musicaux se battaient pour pouvoir défiler ce jour là. Et pas des moindre, des qui ont fait toute leur carrière dans la dénonciation de l'oppression du peuple.

Comme dit le dicton : "Qui veut son respect se le procure".

Aussi, n'est-il en rien étonnant que les 2 Clinton et l'Espagnol Antonio Sola aient sélectionné pour le placer à la tête de l'Etat un "bandi legal".

Et que, les mêmes, associés aux commerçants milliardaires de l'import mais pas de l'export, aient décidé de répéter leur combine, cette fois-ci à un échelon plus élevé, en sélectionnant un "mafia legal", l'homme aux 14 comptes en banque, capable de faire un dépôt de plus de 200 000$ en espèce, en une seule journée dans une banque.

Avec un homme qui n'hésite pas à enfreindre les lois alors qu'il n'est que candidat, imaginez quand ce type sera président, combien de milliers de dollars en espèces il déposera dans ses 14 comptes en banque..

C'est d'ailleurs pour ces qualités, que la CI, les oligarques locaux, les mercenaires et trafiquants de drogue  et l'Espagnol Antonio Sola aiment tant "JOMO la panique"

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents