Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Le "riz plastifié"venu de Chine serait arrivé aussi en Haïti...

Publié par siel sur 26 Décembre 2016, 21:39pm

Catégories : #AYITI ACTUALITES, #AYITI ROSE RAKET, #LU SUR LE NET, #REFLEXIONS perso

Le "riz plastifié"venu de Chine serait arrivé aussi en Haïti...

Cette affaire de riz fabriqué avec du plastique  fait  le tour d'internet depuis quelques temps.

Je suis incapable de savoir s'il s'agit d'une rumeur ou si c'est prouvé.

En tous les cas, pour l'instant, la Chine n'a pas démenti.

Hier encore, ma fille me disait :  espérons qu'il n'arrivera pas en Haïti qui a eu droit en quelques années à un coup d'Etat,  à la Minustha, à la restauration du duvaliérisme, à un tremblement de terre,  au choléra, à Martelly et ses potes Clinton et Sola, au cyclone Matthew et au "nèg bannann nan JOMO la panique" l'homme aux 14 comptes en banque, chouchou de l'oligarchie et de la CI.

Bingo. Il semblerait que ce soit fait.

Par rapport à cette nouvelle, le mec, SPP qui est réellement un dingo fini, en arrive à déclarer qu'il vaudrait mieux que les Haïtiens mangent du riz dont du plastique rentre dans la fabrication plutôt que suivre des leaders populistes.

Vous voyez jusqu'où ce malade pousse son respect pour la population. Déclaration qui se traduit par : qu'ils crèvent tous, pourvu que  "nèg bannanan nan" soit président.

Definitely better that they be fed "plastic rice" any day

rather than let

"so-called" people's lovers and populists

utilize, use them ....

Et question de bien se faire comprendre: il enfonce le couteau dans la plaie en annonçant le retour des macoutes et attachés pour "cannibaliser" le pays.

Et de la peur, comme au temps paradisiaque de la dictature, dont ce psychopathe est nostalgique.

Bon, il ne faudrait pas croire que si je qualifie ce SPP de dingo, de fou, de malade mental et de psychopathe, c'est gratuitement

Ca fait depuis la sélection de Martelly que je lis attentivement les commentaires de ce type- qui déjà montre son profil en usant de majuscules pour écrire ses ignominies...tout en se faisant passer pour un "save".

Ce sont des "save" comme ce SPP qui aident à la ruine du pays et à la perversion de la jeunesse.

Ces propos sont tellement indécents, indignes, racistes et stupides  et violents que seul un cerveau dérangé ( ou acheté) peut en être le producteur.

Nous pourrions assister à un retour éventuel et ou imminent des macoutes, des attachés!!

HEY YOU’ALL, TAKE A CHILL PILL, FÈ YON GWO KALMA, METE KÒ-N DOUSMAN!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Le problème c'est qu'en Haïti, chacun veut être plus fou que son voisin. Dans la république des masques, des bananes et des ONG, la folie est une valeur permettant la réussite.

-regardez Martelly - qui dit lui-même avoir passé 5 ans à faire des tentennad,

-regardez Jovenel Moïse qu pense qu'il suffit d'être producteur de bananes et d'être backépar l'Espagnol Antonio Sola, la CI et ses copains mercenaires et trafiquants de drogue, pour avoir les compétences pour gérer un pays,

-regardez les zentellectuels persuadés que boycotter le bicentenaire de l'indépendance  de leur pays est un acte héroïque,

- regardez Andris Riché qui croit qu'être sénateur, c'est jouer au guignol et amuser la galerie avec ses "kaka aran" et autres sornettes.

- regardez ses collègues pasteurs comme lui, qui croient que la production de hurlements est un témoignage de foi qui plaît à leur dieu. A croire que ce dieu là est totalement sourd et aime cacophonie, contorsions et grimaces.

- regardez l'oligarchie qui croit dur comme fer que le progrès c'est le maintien du statu quo du mépris et de la misère pour la majorité de la population.

_ regardez Berlanger et son CEP provisoire qui pensent qu'il n'existe pas d'alternative au choix du "blan".

Tandis que dans le même temps des dirigeants non dingos à côté d'Haïti,  prennent des mesures  pour bloquer l'arrivage de ce " riz  plastifié" aux douanes :

Customs temporarily ceases clearance of rice into Jamaica amid plastic rice reports
http://jamaica-gleaner.com/article/news/20161212/customs-temporarily-ceases-clearance-rice-jamaica-amid-plastic-rice-reports

Et en Afrique, au Nigéria, selon cet article :

Voici un phénomène étonnant nous venant de Chine, il semblerait qu’on y produise du riz à base de plastique. Ce riz en plastique n’arrive ni en Amérique ou en Europe mais  a déjà commencé son entrée en Afrique en général et au Nigeria en particulier. En effet, il y a de cela quelques heures des sacs de riz en plastiques ont été saisis à Lagos au Nigéria.

 

 

A l'insanité de ce SPP, un commentateur a répondu par une simple question.

Est-ce que vous et votre famille aimeriez être nourris avec du "riz plastique" ? (oui ou non )

Question: Would you and your family like to be fed "plastic rice" any day? (yes or no?)

Ezili Dantò qui a diffusé l'info sur la présence du riz en Haïti, nous rappelle à cette occasion une citation de Napoléon Bonaparte :

« Ma décision de détruire l’autorité des Noirs à Saint-Domingue (Haïti) n’est pas tant pour des considérations de commerce et d’argent, mais plutôt à cause de la nécessité de bloquer à jamais la marche des Noirs dans le monde »

Un propos  que certains lettrés haïtiens - dont ceux qui se travestissent en rose /banane - n'ont jamais compris : demandez à l'homme de la Grand'Anse expert en "kaka aran" ce qu'il en pense, vous serez abasourdis par la profondeur de son inconséquence - et qui mettent toute leur énergie actuellement à  ce que le programme de Napoléon Bonaparte et de son héritier, l'Espagnol  Antonia Sola, nostalgique du temps de la "conquista" et du génocide des Mexicains, réussisse en gouvernant Haïti, via son "neg bannann nan", formaté par lui en personne.

Voici un beau pays, avec une population talentueuse, créative et travailleuse, dont ils ont fait un dépotoir, jusqu'à en arriver à ce qu'aujourd'hui, un débile profond comme ce SPP, souhaite que la population mange du riz plastifié, plutôt que de lutter pour survivre dans la dignité.

SPP est infâme, mais il est loin d'être le seul. Il fait partie de ce courant de moun fou, de morts-vivants réapparus suite à la restauration du papadoquisme avec l'éloge de la  régression à la  barbarie duvaliérienne comme moteur de progrès.

Des malades mentaux, vous dis-je. Ils vont à reculons et sont persuadés d'aller de l'avant.

Reste une question :

comment débarrasser Haïti de pensionnaires d'asiles de fous ?

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents