Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Pourquoi faire appel au service des gens du PNUD et de la Minustha, quand des Haïtiens experts en informatique existent ? (mis à jour)

Publié par siel sur 25 Novembre 2016, 23:41pm

Catégories : #AYITI ROSE RAKET, #AYITI ACTUALITES, #REFLEXIONS perso

Je tombe sans arrêt sur les sottises des partisans des tèt kale - ce n'est pas moi qui ai dit qu'ils étaient limités intellectuellement -c'est le sénateur Zenny en personne qui les connait bien puisqu'il en fait partie qui l'a déclaré.

Sans que d'ailleurs personne n'ait pipé mot sur  une déclaration impliquant que le parti tèt an ba, chouchou de la CI et des commerçants  et qui revendique de gérer le pays, n'ait pas toute sa tête.

Mais on me dit qu'ainsi va Haïti où, paraît-il depuis nanni nannan,  le mot d'ordre serait : le pouvoir aux  plus incompétents. C'est "décapitez moi tout tête pensante. Qu'on remplace les intellectuels par des zentellectuels . Et que vogue la galère...

De ces inepties des tèt kale, ressort sans cesse la comparaison avec la RD.

Mais la RD avait-elle eu besoin d'avoir recours à des employés étrangers pour gérer ses élections ?

Des Haïtiens formés en informatique et en traitement des données, il s'en trouve en pagaille dans le pays et dans la diaspora. Il aurait suffi de les repérer et de les engager.

Mais voyons ! C'est impossible, car M. leblan ne l'entend pas de cette oreille. Parce que ça signifierait que le gouvernement aurait une relative autonomie dans ses affaires intérieures.

Et que nous serions capables de faire confiance aux talents et savoir faire de nos concitoyens.

"Leblan" n'aime pas ça du tout, du tout.

D'abord parce qu'il considère que les Haïtiens depuis l'indépendance lui doivent  ad vitam aeternam, et que, par, conséquent,  il faut qu'en toutes occasions, ils paient.

Ensuite, que ce serait insupportable de considérer que les Haïtiens ne soient pas des tèt kale/tèt an ba, uniquement préoccupés de prébendes , de carnavals et de ristournes.

Que deviendrait alors, la supériorité de" leblan" si des Haïtiens seraient aussi formés qu'eux ?

Comment le tèt kale, sénateur Zenny, pourrait-il déclarer publiquement  dans le premier pays au monde à avoir remporté une victoire contre l'industrie de l'esclavage : " Je suis Blanc, tu es Noir et tu me dois du respect;" sans être trainé devant la justice pour propos racistes ?

Ici, dans le pays des Blancs, je n'ai jamais  entendu  publiquement et aussi directement  déclarer une telle  profession de foi sur l'inégalité des "races".

Zenny  a lui même exprimé que ses neurones et  ceux des gens du parti auquel il adhère sont en souffrance, en manque d'oxygène, mais ça n'explique pas l'apathie de la société haïtienne qui se donne comme représentants à l'Assemblée nationale des hommes pareils.

Ce qui est explicable c'est que dans un pays occupé, les occupants s'occupent de tout, laissant aux natifs les gouyades.

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents