Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Lu sur le net : " ...le président de la Commission Ethique et anti-corruption du Sénat de la République, l’honorable Youri Latortue ;.."

Publié par siel sur 5 Novembre 2016, 18:12pm

"L'hoorable" sénateur de la Grand'Anse, Andris Riché, pasteur et homme du "kaka aran".

"L'hoorable" sénateur de la Grand'Anse, Andris Riché, pasteur et homme du "kaka aran".

Plusieurs parlementaires ont fait le déplacement. Il s’agit du vice-président de l’Assemblée nationale, M. Cholzer Chancy ; l’honorable président du bloc Alliance parlementaire pour Haïti (APH) de la chambre basse, M. Garry Bodeau ; celui du Groupe des parlementaires à l’écoute du peuple (G-Pep), M. Jerry Tardieu ; ainsi que le président de la Commission Ethique et anti-corruption du Sénat de la République, l’honorable Youri Latortue ; sans oublier le maire de la commune d’Ennery, M. Marc-Henry Compère !

Haïti une république  tellement anachronique à la fois dans ses structures et son essence. C'est surréaliste.

Nous nous trouvons au 21ème siècle, le président du pays le plus puissant militairement au monde, M. Obama est appelé " M. le Président".
 

En Haïti, petite enclave dominée par la CI, où le taux de chômage s'élève à 60%, on donne de "l'Excellence "au président  et de" l'honorable" aux parlementaires.

C'est bien entendu d'un ridicule à pleurer et à faire honte. Et à se mettre en colère.

Surtout quand on constate les actions carrément de banditisme de ces "honorables".

Mais plus que stupide, le diable étant dans les détails, ces appellations ronflantes sont des cache misère - parce que si l'honorable n'honore pas son contrat vis-à-vis de la CI, son visa pour les USA peut lui être illico retiré, sans autres formes de procès.

Décision du "blan" : allez faire vos devoirs de maison, révisez vos cours et revenez une fois la leçon apprise.

Ajouté à cela que ces "excellence" et "honorable" témoignent d'un  niveau extrêmement peu élevé  de compréhension du système démocrate.

Les Haïtiens, les dénommées élites, prennent leur plaisir dans le" tentennage", qui est l'art de savoir nager dans le"tenten" : faute d'avoir l'expérience et les compétences nécessaires pour gérer ce tout petit pays de 11 millions d'habitants, moins  de monde que  ne comprend la ville de Mexico.

Il faut bien saisir que si Martelly a avoué avoir fait "anpil tenten", ce n'est pas uniquement parce qu'il est un provocateur et que, d'avoir été sélectionné par les Clinton l'autorisait à faire n'importe quoi; c'est principalement qu'il n'avait pas d'autre choix que de bluffer, vu son absence notoire de compétences pour occuper le poste.

" Se gran non ki tiye ti chyen"

Ce dicton haïtien, tout droit créé par la sagesse populaire, raconte mieux que je ne saurais le faire, comment ces titres ampoulés masquent l'incompétence  des "ti chyen" qui en sont réduits à aboyer le plus fort possible pour montrer qu'ils existent.

Et produire une tonne de "tentennad" - semblables aux piles d'ordures dans les rues de la capitale - qui bloquent le développement du pays et l'aspiration de la majorité des Haïtiens à un Etat de droit, débarrassé de ces "honorables" qui achètent leur  élection.

                                               

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents