Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Lu sur le net : " La bande à Latortue accuse les pro-Privert/Anick!"

Publié par siel sur 27 Octobre 2016, 23:14pm

Catégories : #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #LU SUR LE NET, #REFLEXIONS perso

Lu sur le net : " La bande à Latortue accuse les pro-Privert/Anick!"

Quel type de désordre préparent ces experts en déstabilisation que sont "la bande à Latortue" ?

La stratégie des "kouzen" des Gonaïves était claire.

 A -Le patron se faisait M. anti-corruption.

 B- Tandis que parallèlement frères et cousins qui s'étaient emparés des Gonaïves ( maire, député, sénateur) tâchaient d'imposer leur politique d'extrême droite    (AAA, Tèt kale) dans les Chambres et de freiner à tout prix le gouvernement.

De plus, tenant en otage la justice avec l'un d'entre eux à la présidence de la Cour de Cassation.

Le pays semblait bien cerné pour être "marré" et tomber dans l'escarcelle des "kouzen", dont le patron a pour ambition à long terme de remplacer le système républicain par une monarchie et de s'autoproclamer "Latortue I, roi d'Haïti".

C'était bien parti. Les "kouzen" s'apprêtaient à devenir des stars. Des figures hollywoodiennes à la Sean Penn.

Cependant, le public  en général n'a pas applaudi au film intitulé  : "Commission anti-corruption présidée par M. 30%."

Grâce à l'internet, chacun pouvait connaître les antécédents de M. 30% transformé, l'espace d'un cillement, en chef de l'anti-corruption.

Chacun pressentait que le show se terminerait en queue de poisson.

En effet, effets de manche, accusations tout azimut, invitations à comparaître  pour faire bè blel, c-a-d pour en mettre  plein la  vue aux niais, déclarations à la presse  ont disparu.

Puis survint Masimadi. Le truc inespéré pour se remettre en vedette.

Une superbe occasion de se positionner en défenseurs de la morale. Aussitôt, un événement est créé : calotter M. Benoit et se glorifier devant la population - parce que, "moi monsieur j'ai  des  testicules" , d'avoir défendu la nation en châtiant un partisan du festival Masimadi.

Formidable !  Les cons et méchants  de la fachosphère  : les Jsudist, Rochord Roche, soifdemonpays, pat mourassa, Jude, Marcus00, le petit bateau, trouillot, Notfear, Lebreton claude ...  Bref, l'ensemble des malfinis  qui versent leurs déjections sur Le Nouvelliste, en redemandent.

Certains d'entre eux  auraient voulu que l'homme aux testicules démolisse Benoit, lui casse la colonne vertébrale, lui arrache toutes ses dents, lui flanque un stylo dans l'oeil comme firent les tortionnaires des vêpres jérémiennes et l'envoie se faire bouffer par les cochons à Titanyen.
 

Altes Damiscat Grandchamps • il y a 16 jours

Sèl érè ké sénatè Cantate fè sè ké li pa-t fout Sénatè Benoît détwa bon grin kout Pyé nan dada-l pou apran li réspékté moun. Siman Sénatè Cantate pa-t vlé pèdi pyé-l nan bouda Sénatè Benoît

http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/164223/Le-senateur-Carl-Murat-Cantave-agresse-le-senateur-Steven-Benoit

Arrive l'ouragan Matthew.

La poisse. Une catastrophe naturelle qui arrive au mauvais moment - sans doute provoquée par M. Privert en personne, n'est-ce pas ! -

Tous les Haïtiens s'attendant à ce que l'opposition collabore à ce qui pourrait s'assimiler à un effort de guerre, le moment ne s'avère pas propice pour les "kouzen" de passer à l'attaque ciblée contre Privert, telle que prévue.

Ils sont censés enterrer la hache de guerre et faire, pour une fois dans la solidarité, l'empathie, l'humanitaire et la compétence.

Et puis l'affaire des militaires dominicains surgit. Un vrai bonheur ! Privert aurait fait exprès qu'il n'aurait pas fait mieux. Les "kouzen" reprennent la main. Le "patron" déclenche l'offensive et a l'honneur (ou le déshonneur c'est selon le point de vue où on se place ) de se retrouver, une fois de plus, dans la presse de la RD.

Surfant sur l'hostilité affichée par les Haïtiens à Masimadi et à la présence des militaires dominicains, les "kouzen" profitent de la conjoncture et  décident d'accélérer le mouvement.

- De remettre en question l'accord qui a débouché sur la présidence provisoire de  Privert

- Dhttp://elsie-news.over-blog.com/article-jeremie-demande-des-comptes-sur-le-genocide-de-1964-95997603.html'interpeller le ministre de l'Intérieur.

Pour l'instant, ces deux initiatives  sont tombées  à l'eau. Les Haïtiens ayant d'autres chats  à fouetter que d'aider les "kouzen" à "marrer " le pays

Mais vous pouvez vous attendre à ce que les "kouzen" n'en restent pas là. D'ailleurs on ne peut pas savoir qui a organisé la fuite des prisonniers de l'Arcahaie. Les mêmes que pour ceux de la Crroix-des-Bouquets ?

Il semlble y avoir une certaine similitude dans la manière de procéder. Si la police et la justice existaient un minimum dans ce pays, une enquête aurait pu nous éclairer sur ces questions.

Mais il paraît que ceux qui mènent les enquêtes sont liées à ceux qui commettent les forfaits.

En tous les cas, tout ce que le Sud et la Grand'Anse peuvent souhaiter c'est que les "kouzen" restent sur leur territoire. Qu'ils n'essaient pas, profitant de l'ouragan, pour venir s'y implanter - question de faire un dap piyan sur l'aide.

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents