Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Lu sur le net : "Environ €220,000 euros pour Haiti détournés par la Fédération espagnole de Football"

Publié par siel sur 29 Octobre 2016, 10:07am

Catégories : #AYITI ROSE RAKET, #REFLEXIONS perso, #INTERNATIONAL

Tous des voleurs ces Haïtiens. C'est bien ce que l'ex-président tèt kale woz/rakèt avait déclaré sur une chaîne de TV internationale.

Les Haïtiens accusent toujours (à tort bien entendu) "le "blan". C'est bien ce que les zentellectuels, les directeurs d'opinion auto-proclamés et la fachosphère leur martèlent : " Vous êtes des sauvages, des barbares, des anarchopopulistes, des incultes, des "Kongo", des médiocres qui incriminent "le blan" qui vient après le bon dieu.

Okay, on est bien d'accord que certains Haïtiens, de ceux qui ont accès au "blan", ils ne sont pas légion,  collaborent à la corruption. Mais pour qu'il y ait corrompus il faut des corrupteurs.

Rappelez-vous que Martelly avait remercié en personne l'ambassadeur d'Espagne pour avoir appuyer sa sélection, qu'il s'en est allé là-bas voir un match de foot  et rencontrer les autorités de ce pays - le roi même il me semble.

Et que les niais ont trouvé qu'il était un grand président, un président plein de "sollicitude" ( Courtoisie Baron Duval du Nouvelliste)  parce qu'il rencontrait des chefs d'Etat Blancs et distribuait des maillots de foot à la population.

De toutes les façons, les liens entre les réacs, l'extrême-droite haïtienne  et l'Espagne sont anciens. Ils ont été raffermis sous la dictature de Franco, copain comme cochon avec les duvaliéristes. Ces gens-là ont leurs attaches en RD et en Espagne où ils font toutes sortes de trafics.

De plus, la corruption est endémique en Espagne. Donc cette info diffusée par le journal El Mundo n'est pas surprenante.

Et puis, n'oubliez pas que Merten (ex-ambassadeur des USA en Haïti) avait évoqué une "ruée vers l'or" après le séisme.

Donc, tout moun jwen, sauf les rescapés.

Et si Privert ne fais pas gaffe, s'il se laisse intimider par les "kouzen" des Gonaïves et l'ensemble de la mafia  des politiciens véreux qui se sucre sur l'aide, le même schéma risque de se reproduire avec l'ouragan Matthew.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents