Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Lu sur le net : " Un nouveau maître existe sur l'île et Haïti lui a ouvert la porte" dixit Baron Duval du Nouvelliste .

Publié par siel sur 20 Octobre 2016, 00:14am

Catégories : #AYITI ACTUALITES, #AYITI ROSE RAKET, #REFLEXIONS perso

Non, M. Duval du Nouvelliste les seules maîtres d'Haïti sont l'absence de justice, l'absence de conscience du bien commun, l'absence de mémoire.  

Il vous faut réviser vos cours d'histoire afin de ne pas tomber dans :    

 de la pure démagogie.

du pur populisme de droite.

Pas la peine de prendre le gouvernement actuel ou Préval et Martelly comme bouc-émissaire d'une situation qui date d'une centaine d'années

Le Baron Duval du Nouvelliste fait comme si -révisionisme quand tu nous tiens - la relation de dépendance entre Haïti et la RD remontait à Prévall et Martelly.

Pourquoi cette lecture tronquée de l'histoire ?

Parce que Duval du Nouvelliste ne veut pas mentionner le trafic des Haïtiens opéré par le "grand nationaliste du pouvoir noir" le trafiquant  d'êtres humains en chef Duvalier François.

Comme dit ici Le Petit Bateau qui pour, une fois, semble avoir quitté sa camisole de force woz/rakèt pour poser les bonnes questions.

Lepetit Bateau • il y a 8 heures
Pourquoi ne pas vous en prendre à françois duvalier qui a scellé le pacte du diable.Mes chers dominicains,vous me gardez au pouvoir,vous me retournez ou emprisonnez tous les "camokins",en échange je vous offre le marché haitien et je vous vends des nègres à 15 dollars us par tête pour couper vos cannes à sucre(sucre amer)
• Répondre•

Le Baron Duval qui est journaliste de profession, de plus du plus vieux quotidien haïtien, devrait (normalement) savoir les effets négatifs de cette saignée de paysans sur l'économie haïtienne.

Et a contrario les bénéfices tirés par l'économie de la RD, grâce à cette main d'oeuvre quasi-esclavagisée.

Et comprendre (si c'est du domaine du possible) que l'agriculture majoritairement basée sur de petites exploitations a forcément souffert - s'est moins développée qu'elle aurait due - conséquence du manque de ces bras et savoir-faire vendus à la RD.

Le baron Duval du Nouvelliste devrait se rappeler qu'il était lui-même en personne celui qui appelait au départ organisé de 100 à 150 000 Haïtiens par an. Et s'il vous plaît parmi les mieux formés ,ajoutait-il, pour aggraver son cas.

Et combien parmi ces 100, 150 mille iraient en RD  et contribueraient au développement de l'économie de ce pays ?

Ce même Baron et ses fidèles lecteurs devraient avoir en mémoire  que le journal qu'il dirige n'a jamais soufflé mot sur l'argent versé par Bautista  aux deux candidats Manigat et Martelly.

Parce que là,  sous  ses yeux et son nez, se trouvait une porte ouverte  à la RD, offrant à ses entrepreneurs en priorité le marché de la reconstruction.

Il faut aussi lui rappeler et au lecteur au passage qui, lui de même peut souffrir d'amnésie - ou plus  simplement  ne pas avoir accès à l'information - que lors des 2 coups d'Etat 1991 et 2004, la RD a abrité - et peut-être financé-  les mercenaires qui ont attaqué l'Etat et finalement introduit la Minustha et indirectement le choléra.

Ces mercenaires avaient pour alliés l'oligarchie haïtienne liée à la RD, les zentellectuels - qui se sont d'ailleurs réunis après 2004 en RD soi-disant pour réfléchir sur une "nouvelle Haïti" post 2004 dont ils n'avaient que foutre, les étudiants mal éduqués et arrogants de ce fait même,  et les classes moyennes sans vision, occupées uniquement de leurs porte-feuilles, espérant profiter des miettes decette opération de "dechoukaj de la démocratie."     

                                                                                                                                       La RD n'est pas  "le nouveau maître " d'Haïti, parce que ses soldats ont "foulé le sol national" (sic).

Mais  parce qu'au cours d'un processus qui ne date pas d'hier mais qui implique accord et complicité  de tout ce monde plus haut cité, la RD est devenue après les USA, le premier partenaire économique d'Haïti. Que ses produits agricoles et manufacturés ont envahi le marché local. Que ses nombreux containers traversent quotidiennement la frontière.

Si la RD est "le maître", c'est tout simplement parce qu'elle domine économiquement le pays.

Et si l'économie haïtienne est dominée  par la RD, c'est parce que la CI et les dirigeants locaux ont mené une politique  pour que ce soit ainsi. il n'y a pas de miracle.

Et de cette domination économique, racine de la dépendance haïtienne, le Baron Duval ne souffle mot.

Et pour cause... Trop de gwo zouzoun dans l'affaire qu'il n'a aucun intérêt à froisser.

Comme d'hab. le Baron Duval du Nouvelliste  joue à la girouette qui va dans le sens du vent. Le vent étant actuellement à instrumentaliser, à faire beaucoup de bruit pour rien de cette affaire de soldats dominicains dans l'objectif de faire un nouveau coup d'Etat §démocratique n'est -ce pas ! -  et empêcher les élections d'avoir lieu.

Ce pourquoi il s'agit d'une position populiste de droite - voire d'extrême-droite.

Comme M. Duval du Nouvelliste est journaliste, et qui dit journaliste dit, en principe,  curiosité et soif de comprendre, je lui recommande la lecture de ce livre de James Ellroy : Underworld USA.

Il aura là sous les yeux - en espérant qu'il lise l'anglais- le récit terrifiant - appuyé par des archives ouvertes de l'administration US (il ne pourra pas dire que c'est "menti") du sort  fait à ces travailleurs haïtiens en RD par les macoutes qui les accompagnaient pour les surveiller et les fascistes de la RD travaillant pour les grands propriétaires sucriers.

Lui qui est un nostalgique de la dictature et qui avait ouvert les colonnes de son journal au petit-fils de Duvalier François, pourra peut être prendre correctement  la mesure,  face à la description des actes de tortures et aux crimes atroces commis sur ces paysans haïtiens en RD, de certains antécédents qui ont conduit à cette dépendance économique qui, plus que la présence de soldats, marque la domination de la RD sur Haïti.

Enfin, il serait bon de rappeler au baron Duval du Nouvelliste, aux lecteurs qu'Aristide - nonobstant ses qualités ou défauts-  a été le seul président à avoir dénoncé devant l'ONU, les conditions faites aux Haïtiens en RD. A son retour de cette assemblée de l'ONU, son gouvernement était abattu.

Surprenant ?

Non.

Trop d'intérêts et de fric en jeu.

Les mêmes qui ont placé Martelly "roi des tenten" à la tête de l'Etat.

Les mêmes qui veulent faire de "l'homme aux 14 comptes en banque "le futur président d'Haïti.

Les mêmes qui, aujourd'hui, bien que bras-dessus, bras-dessous avec la RD, instrumentalisent la présence des soldats dominicains pour foutre encore une fois le chaos et poursuivre leur agenda mortifère.

Mme Naomi Klein a écrit un livre que devrait également lire le Baron Duval du Nouvelliste qui a pour titre en français "La stratégie du choc" et dont la thématique est d'analyser comment les réactionnaires profitent de moments de chaos ( catastrophes naturelles, guerres civiles) pour imposer leur politique contraire aux intérêts de la population trop choquée pour avoir les moyens de réagir.

C'est ce couplet que nous chante le Baron Duval du Nouvelliste avec son :" Un nouveau maître existe sur l'île et Haïti lui a ouvert la porte"         

Que le Baron Duval du Nouvelliste aille se poster à la frontière pour faire le compte de camions pleins à craquer de containers qui traversent de la RD à Haïti.

Là, il fera oeuvre de journaliste et au lieu de nous raconter des fables sentimentalo-faschos propres à désinformer les Haïtiens et à leur faire prendre des vessies pour des lanternes.

Et diffuser  un nationalisme de bas étage propre à détourner les Haïtiens des vraies questions qui sont celles liées aux choix politiques et économiques des gouvernants soumis à la CI, favorisant le développement économique de la RD au dépens de celui d'Haïti.

Voyons, M. Duval du Nouvelliste, faites un effort, ce n'est pas la présence de soldats mais celle des containers qui est significative de la dépendance d'Haïti à la RD.

Et, comme dit plus haut, les seuls maîtres d'Haïti sont " l'absence de justice, l'absence de conscience du bien commun, l'absence de mémoire. "

 Et ceux qui, comme le baron Duval du Nouvelliste jouent du violon pour endormir et fourvoyer la population,  de même que les militaro/macouto/duvaliéristes, les Fraph,  les gnbistes, les tèt kale et affidés le font,  sont, après "le blan", les maîtres d'Haïti qui assoient leur pouvoir sur " l'absence de justice, l'absence de conscience du bien commun, l'absence de mémoire." :  trois piliers de leur politique réactionnaire.

Commenter cet article

schlumpf 20/10/2016 13:20

Les différentes interventions militaires américaines n'ont pas suscité autant de polémiques. Les Dominicains ont apporté de l'aide et sont reparti. Qu'aurait-on dit s'ils n'avaient pas bougé afin de respecter l'indépendance haïtienne ?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents